Commission Nationale des TIPPEE

TRAVAUX D'INTÉRÊT PUBLIC POUR LA PROMOTION DE L'ENTREPRENEURIAT ET DE L'EMPLOI

Drapeau gabonais

projet eGabon : Félicitations au nouveau Docteur en santé publique

projet eGabon : Félicitations au nouveau Docteur en santé publique

Aimé Patrice KOUMAMBA, membre de la Société Gabonaise de l’Informatique Médicale (SOGIM), a soutenu le 08 octobre 2021 à l’Université de Bordeaux en France, sa thèse de doctorat en santé publique, spécialité Informatique Médicale.

Financée dans le cadre du Projet eGabon-SIS, la thèse intitulée «Modèle de système d’information pour le pilotage, les statistiques et la veille sanitaire au Gabon » était réalisée en cotutelle à l’Université de Bordeaux et l’Ecole doctorale de Franceville sous la co-direction des Professeurs Brice Edgard Ngoungou et Gayo Diallo.

 De quoi s’agit-il ? L'environnement de santé de plus en plus complexe, évolutif et contraignant, justifie la nécessité pour tout système de santé de disposer d'un système d'information sanitaire (SIS) performant, capable de collecter, traiter, analyser les données de qualité (complètes, exactes, promptes, etc.), et de diffuser l’information pour l’aide au pilotage stratégique et opérationnel. Ce qui permet, au système de santé de suivre, évaluer, planifier, etc., de façon efficace les interventions en santé et atteindre les objectifs définis.

Malheureusement, faute des SIS performants, bon nombre de systèmes de santé ont du mal à disposer des données de qualité. Selon, l’observatoire mondial de la santé, 81 pays (42%) collectent des données de très faible qualité, ce qui est un frein pour un meilleur pilotage des services de santé. Dans les pays d’Afrique subsaharienne, ce problème est encore plus important et met en mal la qualité des choix sur les interventions en santé. Or la performance d’un système de santé, est évaluée entre autres, à partir de sa capacité à faire des choix pertinents sur les interventions en santé, pour atteindre ses objectifs. Dans ce contexte, la performance du SIS est incontournable pour aider les décideurs des systèmes de santé à atteindre leurs objectifs. Le Gabon à l'instar d’autres pays du Sud, peine à disposer des données de qualité, utiles pour le pilotage, la production des statistiques et la veille sanitaire. Pour améliorer cette situation, nous avons développé et proposé au Gabon, un modèle de système d’information décisionnel en santé adapté au contexte des pays limités en infrastructure numérique au niveau opérationnel (système d’information hospitalier insuffisamment informatisé, connexion Internet insuffisante, utilisation des référentiels terminologiques insuffisante, etc.). A la lumière des forces et faiblesses identifiées nous avons développé et implémenté un outil qui joue un rôle double, à savoir un rôle d’entrepôt des données et un rôle de base de données, transactionnelle permettant l’intégration des données dans d’autres plateformes, par exemple DHIS2. L’outil proposé permet de collecter, traiter, analyser les données et de diffuser les informations au niveau du SID au Gabon. Une étude permettant d’évaluer cet outil a montré que l’utilisation de celui-ci permettait d’améliorer de façon significative, la qualité des données en termes de complétude, promptitude et d’exactitude des données comparativement à l’ancien système.