Commission Nationale des TIPPEE

TRAVAUX D'INTÉRÊT PUBLIC POUR LA PROMOTION DE L'ENTREPRENEURIAT ET DE L'EMPLOI

Drapeau gabonais

Au grand bonheur des populations, le PADIG à la suite du PDIL 2

Au grand bonheur des populations, le PADIG à la suite du PDIL 2

Le Projet d’Aménagement et de Développement des Infrastructures du Gabon (PADIG) est l’émanation des discussions en cours entre le gouvernement gabonais et une délégation de la Banque mondiale. Il reste axé dans la politique du gouvernement pour l’amélioration des conditions de vie des populations des communes et départements de notre pays. Aussi, ce nouveau projet orientera-t-il ses objectifs dans l’aménagement et la construction des infrastructures intégrées en appui aux collectivités locales du Gabon dans le cadre de la poursuite d'un développement intégré des villes bénéficiaires.

Le PADIG, à ce titre viendra à la suite du PDIL2 (Projet de Développement des Infrastructures Locales phase 2) qui s’est achevé en janvier 2021. Le PDIL2 avait pour objectif l’aménagement et la construction des infrastructures dans les neuf (9) capitales provinciales du Gabon entre 2016 et 2021. En rappel, il s’agissait de la construction des voiries en pavé dans les communes de Libreville, Mouila, Tchibanga et Makokou et la construction d’un canal en béton armé de plus d’un kilomètre de linéaire dans la commune de Port-Gentil.

En 2019, au cours des rencontre aux fins de recadrage des certains objectifs et au regard de la date de clôture en janvier 2021, le Gouvernement et la Banque mondiale ont procédé à des restructurations du PDIL2 qui, au détriment des engagements pris par les conseils locaux des villes de Franceville, Lambaréné, Koula-Moutou et Oyem, ont retiré lesdites communes et laissé une note d’amertume auprès des populations et autres bénéficiaires.

Cependant, pour s’aligner à la politique du Président de la République, Son Excellence Ali BONGO ONDIMBA, qui consiste à ne laisser aucune ville du Gabon sur le bord de la route du développement socio-économique, le Gouvernement a entrepris depuis le mois de juillet 2021 des discussions avec la Banque mondiale pour l’identification d’activités devant aboutir à la mise en place au premier semestre 2022 d’un nouveau projet urbain dans la continuité du PDIL 2 avec un programme prioritaire axés sur les travaux déprogrammés dans le cadre du PDIL 2.

C’est donc pourquoi, une mission de la Banque mondiale conduite de Madame Anastasia TOUATI, spécialiste sénior en développement urbain, s’est rendue à Libreville. L’objectif de cette mission était de confirmer avec les autorités gabonaises, le périmètre du projet discuté durant l’identification virtuelle des activités du nouveau projet PADIG, les mécanismes de mise en œuvre, le montage institutionnel, etc.

Ainsi, accompagné des experts gabonais, la mission de la Banque s’est par ailleurs rendue les 23 et 24 novembre 2021 à Kango et à Lambaréné pour échanger avec les autorités locales sur les attentes de ces dernières avec la mise en place du nouveau projet urbain PADIG.

La mission s’est achevée le 26 novembre 2021 avec la traditionnelle séance de restitution de la délégation de la Banque mondiale au Ministre en charge des Travaux Publics, Monsieur Léon Armel BOUNDA MBALONZI.